Œnofolies - Le privilège

emilie oenofolie

Les Œnofolies by Emilie Gervoson



Plus qu'une dégustation remarquable, une Oenofolie est conçue comme un voyage des sens conjuguant à chaque édition l'exception, l'exploration et la délectation.


Ce rendez-vous précieux, propose « gracieusement » sur inscription aux amateurs et curieux
de découvrir et savourer autrement du vin de grande qualité et répond pour chacune de ses apparitions à un synopsis insolite et particulier.

 

L’Œnofolie n°15 : Les Œnofolies de Pâques

Chasse aux œufs :

Pour la 3ème année consécutive, Pâques s'est fêté avec faste au Château Larrivet Haut-Brion !

Samedi 31 mars, petits et grands croqueurs de chocolat ont pu satisfaire leurs papilles à l'occasion de l'Œnofolie de Pâques au Château Larrivet Haut-Brion, en partenariat avec la Maison Saunion.

Des accords mets et vins ont été dégustés :
- Château Larrivet Haut-Brion 2003 avec un chocolat cru Sao Tome
- Château Larrivet Haut-Brion 2011 avec un chocolat S de Saunion
- Les Demoiselles de Larrivet Haut-Brion 2011 avec un chocolat assemblage Ebène.

Ce fut également l'occasion pour nous de décerner le prix Design & Wine aux élèves de l'ECV Bordeaux, qui ont cette année orné l'un de nos œufs XXL d'une délicate constellation or et turquoise.

De la chasse aux œufs à la dégustation vins-chocolats, sans oublier la remise du prix Design & Wine, revivez en images cette journée (très) gourmande...pour avoir des étoiles pleins les yeux !

Pour découvrir les photos de cette belle Chasse aux œufs cliquez ici.

Partagez cet article sur : :

facebook-rougetwitter-rouge

oenofolie-15

 

 

L’Œnofolie n°14 de la mer à la terre

L'élevage en mer : dimension légendaire ou réalité scientifique ?

2018 : Une nouvelle dégustation comparative dévoile l'évolution des 3 vins.
Le Château Larrivet Haut-Brion, à l'esprit voyageur et novateur, aime aller à la découverte d'expériences insolites. Intriguée par la légende d'un meilleur vieillissement du vin en mer (au 18ème siècle, il se disait que les Bordeaux de « retour des Indes » se révélaient meilleurs), l'équipe du Château s'est lancée en 2011 dans une quête du graal œnologique, en prolongeant l'élevage du millésime rouge 2009 par le biais de 2 procédés.

Les invités présents à cette Oenofolie ont eu l'honneur de goûter aux subtilités gustatives et sensorielles de trois millésimes rouges 2009 :
- Après un élevage traditionnel de 18 mois, un barricot a été immergé dans le Bassin d'Arcachon « Neptune »
- Un autre a poursuivi son vieillissement en chai « Tellus »
- Tandis que le reste du vin a été mis en bouteille « Château Larrivet Haut-Brion ».

Après les premières dégustations en 2012 et 2014, en 2018, Le Château Larrivet Haut Brion examine et déguste à nouveau les trois bouteilles du millésime 2009.

Retour sur les commentaires des experts présents : Stéphane Derenoncourt (Derenoncourt Consultant) et Bruno Lemoine (DG et vinificateur du château Larrivet Haut-Brion).

Château Larrivet Haut-Brion 2009
Ce vin est le vin témoin de l'expérience qui incarne parfaitement le caractère solaire du millésime. Il est né de l'assemblage de merlot (35%) et de cabernet sauvignon (65%). On remarquera que le merlot prend l'avantage sur le cabernet, ce qui est caractéristique d'une année chaude.
« On est sur un vin bonbon qui a une attaque très sensuelle, sphérique par ses tanins fins et nombreux » Stéphane Derenoncourt.

Tellus 2009 : un vin au caractère terrien
« À la dégustation on trouve une impression de rigueur et de longueur supplémentaire, le côté fruit confit est un peu gommé par le renforcement des tanins. Par son élevage de 6 mois supplémentaires et un apport en bois neuf, le vin a été redressé » Stéphane Derenoncourt.

Neptune 2009 : vin aux saveurs océaniques
« C'est comme si le vin avait subi un vieillissement accéléré : l'agressivité des tanins est amoindrie et la couleur, brunie » Bruno Lemoine.
« Les notes de fruits murs sont contrebalancées par l'iode qui apporte énormément de fraîcheur au vin et gomme son amertume. Le polissage du vin est spectaculaire et n'est pas sans, paradoxalement, évoquer un terroir calcaire » Stéphane Derenoncourt.

Pour plus information vous pouvez envoyer un mail à bruno.lemoine@larrivethautbrion.fr

Partagez cet article sur : :

facebook-rougetwitter-rouge

oenofolie-14

 

L’Œnofolie de Pâques

Le 26 mars 2016, à l’occasion du week-end de Pâques, le Château Larrivet Haut-Brion a souhaité accueillir petits et grands, amateurs et néophytes, pour une grande journée de découverte.

La découverte et l’innovation font partie depuis toujours de l’ADN du Château Larrivet Haut-Brion, au chai par la recherche de techniques innovantes à chaque millésime, à la ville via les Oenofolies imaginées par Emilie Gervoson.

Afin d’illustrer cette philosophie, le château a établi depuis deux ans un partenariat avec l’ECV Bordeaux, l’école de communication visuelle qui forme une nouvelle génération d’artistes de notre temps. Avec l’équipe pédagogique, nous proposons chaque année à une classe d’étudiants la réalisation d’un décor graphique pour habiller nos cuves ovoïdes : écrin d’innovation où nous élaborons nos vins blancs les plus délicats. Le prix Design and Wine du Château Larrivet Haut-Brion récompense donc ces créations audacieuses et techniques.

Cette année encore, sous l’impulsion d’Emilie Gervoson, les étudiants ont eu à élaborer des décors sur une thématique qui nous est chère : l’ivresse du voyage. Après délibération, ce sont les projets d’Alexia Butty et Joe Montornes qui ont été retenus cette année pour être réalisés dans les chais de Larrivet Haut-Brion.
Alexia Buttynous a proposé une œuvre très graphique, évoquant un voyage dans un univers tropical.
Joe Montornes nous a offert une œuvre singulière, un voyage des sens au-dessus des nuages, avec les yeux et par le toucher du bonnet d’angora tissé pour la cuve.

Afin d’offrir à ces créations une mise en lumière toute particulière, nous avons souhaité imaginer pour la remise du prix Design and Wine 2016, une journée axée autour de la découverte et de l’éveil des sens. Quoi de mieux pour ces œufs que d’être découverts par le grand public à Pâques ?

Emilie Gervoson a donc fait appel à Thierry Lalet, aux commandes de la maison de chocolats Saunion, afin d’imaginer une dégustation vins et chocolats mêlant jeux d’arômes, de structure mais aussi de texture en bouche. Encore une fois, tous les sens devaient être mis en éveil.

Mais Pâques est surtout un moment d’émerveillement pour les plus petits, nous avons donc imaginé pour eux une grande après-midi de découverte dans le parc du Château Larrivet Haut-Brion entre contes de piraterie et chasse aux œufs.

Le samedi 26 mars 2016, nous avons donc accueillis en famille, des néophytes et grands amateurs de vins sous un soleil radieux.

Toute l’après-midi, entre deux visites des chais, Bruno Lemoine, directeur général du Château, et Thierry Lalet de la maison Saunion, animaient des dégustations exceptionnelles dans une ambiance décontractée et ludique. Les enfants eux, se sont perdus dans le parc du Château Larrivet Haut-Brion à la recherche des fameux œufs Saunion abandonnés par le Lapin de Mars. En fin de journée enfin, c’est avec beaucoup de fierté que nous avons remis les prix Design and Wine 2016 en présence de toute l’équipe pédagogique de l’ECV, des élèves et de leurs familles et de nombreux spectateurs restés pour l’occasion.

Nous sommes très fiers de pouvoir proposer ce type d’évènements mêlant l’art, l’innovation, la découverte, la dégustation et l’émerveillement devant un public familial, d’amateurs et d’étudiants pouvant ici approcher l’univers des grands vins de Bordeaux sous un nouvel angle.
C’est là l’esprit des Oenofolies, et notre vision de l’Ivresse du Voyage au Château Larrivet Haut-Brion.

Partagez cet article sur :

facebook-rougetwitter-rouge

oenofolie-10

 

 

Oenofolie n°12 « Vins & parfums, nez à nez »

Le 9 novembre dernier, le Château Larrivet Haut-Brion a choisi de mettre à l’honneur deux produits d’exception du savoir-faire français : le vin et le parfum, pour sa 12ème oenofolie : « Vins et Parfums, Nez à Nez ».

Lors de cette soirée, curieux et amateurs ont pu découvrir les similitudes et différences de ces deux univers au travers d’un dialogue interactif mêlant conversation, expérience olfactive et dégustations.

C’est au cœur du 2ème arrondissement de Paris, dans le concept-store Nose, que les participants ont pu assister à l’échange privilégié entre Bruno Lemoine, Directeur Général et vinificateur du Château Larrivet Haut-Brion et Romano Ricci, parfumeur et créateur de la marque Juliette has a gun. Parmi les thèmes abordés, Bruno Lemoine et Romano Ricci se sont tout particulièrement penchés sur l’importance du rôle du nez dans le processus de fabrication.

Le public a aussi pu se prêter au jeu des dégustations sur 4 vins du Château Larrivet Haut-Brion en essayant de distinguer les notes de tête, notes de cœur et notes de fond. Cette expérience dans l’univers olfactif a su éveiller la curiosité des participants en révélant des arômes de pamplemousse, vanille, fleurs blanches, eucalyptus…pour un véritable voyage des sens du nez jusqu’au palais !

Comme chaque oenofolie, l’événement était entièrement gratuit et ouvert à tous sur inscriptions.


facebook-rougetwitter-rouge

oenofolie-12
 



 

 

 

Oenofolie n°9 : L’ivresse, tout un art

L’ivresse. Un mot à appréhender dans son sens premier, poétique et exaltant. C’est l’essence même de sa signification qui a rapproché ces deux grands personnages que sont Emilie Gervoson, fille des propriétaires du château, et l’artiste calligraphe Lassaâd Metoui pour cette enivrante collaboration, le mardi 3 novembre 2015 à Paris.

Voyage au bout de l’ivresse

Les amateurs de vin et d’Art présents lors de cette 9e édition ont eu la chance d’assister à des créations live de Lassaâd Metoui, considéré comme l’un des calligraphes les plus talentueux de sa génération. Les performances furent menées par les notes de dégustation des grands vins de Pessac-Léognan du Château Larrivet Haut-Brion, commentés par Bruno Lemoine, Directeur Général et expert des vins de la propriété. L’Oenofolie présentait également les coffrets de fin d’année du Château Larrivet Haut-Brion, habillés des élégants tracés de l’artiste et abritant les vins du château : « JOUISSANCE », « IVRESSE », « DÉLICATESSE » et « PLAISIR ».

Quand l’ivresse devient art

Les Château Larrivet Haut-Brion blanc et rouge 2010 furent servis aux invités, commentés par Bruno Lemoine, vinificateur du Château Larrivet Haut-Brion. A l’écoute des explications de l’expert, lors de la première dégustation, un mot résonne dans l’univers de l’artiste : « élégant ». L’élégancespan> ressort pour lui comme une évidence… Tel un écho à la finesse et au raffinement du vin.

Ainsi, dans un silence quasi religieux, Lassaâd porte ses pinceaux à la peinture et s’apprête à effectuer sa première transcription calligraphique. A la surprise générale, et dans une improvisation absolue, l’artiste décide de créer, d’innover, et verse quelques gouttes du vin dans sa peinture. Un résultat sans appel qui donna naissance à une œuvre unique en son genre. « Lassaâd vient de créer la première oenographie » exprime Alain Rey, auteur et linguiste de renom, présent ce soir-là.

Le deuxième vin fut savouré dans cette même atmosphère de méditation, propre à la calligraphie. L’artiste se plonge dans un recueillement spirituel afin de trouver l’inspiration, et c’est le mot « volupté » qui s’attache à l’artiste et prend ainsi forme en calligraphie. « La création de Lassaâd me parait monocépage » fut la conclusion d’Alain Rey pour cette dégustation calligraphique. Une rencontre, un événement, qui aura permis l’ivresse des sens… Mais également celle des mots.

Suite à cette performance, les invités ont eu la chance de participer à une séance de dédicace en avant-première pour la sortie, le 5 novembre 2015, de ouvrage Alain Rey, en collaboration avec Lassaâd Metoui, intitulé Pourvu qu’on ait l’ivresse, grande ivresse artistique de l’Orient à l’Occident. Une nouvelle occasion pour les invités conviés à l’Oenofolie N°9 de conjuguer, l’espace d’une rencontre, exception-délectation-exploration.

Le 10 novembre 2015
Crédits photos : © Jean-Paul Loyer


Partagez cet article sur :

facebook-rougetwitter-rouge
visuel site
 



 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

© 2013 Larrivet Haut-Brion
Mentions légales

Contact

Château Larrivet Haut-Brion

84, avenue de Cadaujac

33850 Léognan

contact@larrivethautbrion.fr

Suivez-nous !

Site par Atelier Julia Bernard & kingcom

(Développement par Samuel Grenier)